close
  • Hu chevron_right

    En Italie, des garde-côtes sauvent un bébé dauphin pris au piège

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 26 August, 2021 - 18:01 · 1 minute

ANIMAUX - Cela aurait pu mal finir. Un bébé dauphin coincé dans un filet l’empêchant de nager été secouru, ce mardi 24 août, en Sardaigne à Cagliari. Une opération de sauvetage réussie grâce à l’expertise des garde-côtes italiens.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article , c’est un plaisancier qui a donné l’alerte en début d’après-midi, alors qu’il avait aperçu un dauphin se débattant dans l’eau près du port de Cagliari. Comprenant la détresse de l’animal , il a immédiatement appelé les secours.

La capitainerie du port a immédiatement envoyé deux bateaux avec à leur bord du personnel du centre de sauvetage maritime ainsi que l’unité de plongée des garde-côtes de Cagliari.

Reparti avec un autre dauphin, probablement sa mère

Les spécialistes se sont immédiatement rendu compte que le dauphin était un jeune spécimen de grand dauphin (Tursiops truncatus).

Le cétacé ne pouvait plus nager car il était complètement piégé dans un filet de nylon. Les garde-côtes, ont contacté le Centre d’études des cétacés de Nora pour être conseillés sur la marche à suivre. Rapidement, ils ont rassuré le dauphin puis l’ont libéré de ce piège.

L’histoire ne s’arrête pas là, puisque le bébé dauphin a immédiatement repris la nage pour rejoindre un adulte, probablement sa mère, qui avait suivi l’opération de sauvetage au loin. Les deux dauphins se sont alors éloignés vers le large.

À voir également sur Le Huffpost: Des milliers de méduses envahissent les plages de Crimée et font fuir les touristes

  • Hu chevron_right

    Ligue des champions: le tirage au sort du PSG et du Losc

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 26 August, 2021 - 17:15 · 1 minute

Ce jeudi 26 août avait lieu le tirage au sort de la Ligue des champions de football, qui concernait notamment le champion de France lillois et le Paris Saint-Germain (photo d

FOOTBALL - Qu’allait donc leur réserver la plus belle des compétitions du football de clubs? Ce jeudi 26 août avait lieu pour les équipes françaises le tirage du sort de la phase de poule de Ligue des champions . Et après l’élimination frustrante d’une AS Monaco victime de la nouvelle règle sur les buts à l’extérieur et d’un but gag contre-son-camp, il n’y avait que deux clubs tricolores au programme: le Paris Saint-Germain et le champion de Ligue 1 sortant, le Lille OSC.

Pour le champion de France tout d’abord, c’est un groupe relativement abordable qui sera proposé aux Lillois, désormais entraînés par Jocelyn Gourvennec. Les Nordiste ont effectivement tiré le FC Séville, le Red Bull Salzbourg et le VFL Wolfsburg, croisé il y a quelques années en Ligue Europa. Des équipes de bon niveau donc, mais pas un tirage inabordable pour les Français.

Pour les Parisiens en revanche, la tâche sera autrement plus ardue, face à des adversaires bien connus du PSG. En effet, dans le groupe A, les Franciliens sont tombés avec Manchester City, qui les a éliminés en demi-finale l’an passé, mais aussi le RasenBallSport Leipzig, que les Parisiens avaient sorti... en demie l’année précédente. La dernière équipe du groupe est également connue des Parisiens puisqu’il s’agit du Club Bruges, largement dominé par Paris lors du dernier affrontement entre les deux clubs, lors de la phase de poules en 2019.

À voir également sur le HuffPost : Le président du PSG avait un message très ferme à faire passer à Mbappé

  • Hu chevron_right

    Présidentielle 2022: Laurent Wauquiez renonce à se présenter

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 26 August, 2021 - 16:57 · 2 minutes

Laurent Wauquiez (ici le 27 juin 2021 à Lyon) renonce à se présenter à la présidentielle de 2022.

POLITIQUE - Un de moins. Alors que les candidatures se bousculent à droite, avec l’annonce ce jeudi 26 août de la participation d’ Éric Ciotti à la primaire putative de la droite, Laurent Wauquiez , lui, annonce qu’il ne sera pas candidat.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes l’a annoncé sur Twitter en fin de journée, confirmant les informations de BFMTV .

″Être candidat à l’élection présidentielle, c’est une décision que l’on prend non parce que l’on en a simplement envie, mais parce que c’est un moment où on se sent en situation de rassembler son camp et de réunir les Français. Je considère que pour moi ce moment n’est pas venu”, a écrit l’ancien patron de LR.

“Ne pas ajouter de la division à la division”

“Ce choix, je le fais aussi parce que je ne veux pas ajouter de la division à la division. Les candidatures à la présidentielle à droite se multiplient de façon inquiétante, et certains candidats expliquent même qu’ils se présenteront sans accepter de règle commune”, a-t-il encore écrit, visant sans le nommer son rival Xavier Bertrand.

À l’heure actuelle, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse a déclaré sa candidature, tout comme le professeur de médecine et maire LR de La Garenne-Colombes, Philippe Juvin ( Lire son entretien du jour dans nos colonnes ) .

Primaire incertaine

Embêtée par la candidature de Xavier Bertrand, ex-LR qui a promis de se présenter sans passer par la case primaire, la direction du parti semblait freiner des quatre fers quant à la tenue de ce scrutin, qui n’a pas permis à la droite de l’emporter en 2017. Le maire d’Antibes Jean Leonetti s’est vu confier la charge d’organiser ce qui pourrait ressembler à une primaire moins ouverte que la dernière, qui avait rassemblé plus de 4 millions de votants à chaque tour.

Dès lundi 30 août, un vaste sondage Ifop, commandé par le parti, testera les différents candidats auprès de 15.000 sympathisants LR. Les résultats seront remis quinze jours plus tard et le congrès du 29 septembre doit arrêter le processus du désignation du candidat ou de la candidate.

À voir également sur Le HuffPost : Darmanin endosse l’habit de “Superman”... comme Wauquiez dont il se moquait

  • Hu chevron_right

    Présidentielle 2022: Philippe Juvin veut "un accord politique avec Xavier Bertrand"

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 26 August, 2021 - 16:44 · 7 minutes

Le docteur Philippe Juvin, chef des urgences à l

POLITIQUE - À huit mois de la présidentielle, la droite est plus morcelée que jamais. Entre ceux qui sont candidats à une primaire (Valérie Pécresse, Éric Ciotti depuis ce jeudi 26 août, sans doute Michel Barnier ce soir sur TF1), Xavier Bertrand qui ne souhaite pas s’y associer et ceux qui entretiennent encore le suspense comme Laurent Wauquiez ou Bruno Retailleau, les électeurs ont de quoi être perdus.

Philippe Juvin, chef des urgences à l’hôpital Georges Pompidou à Paris et maire LR de La Garenne-Colombes fait partie de la première catégorie. Dans cette primaire, si elle a lieu (réponse le 25 septembre au plus tard), il entend faire entendre une autre voix et compte sur son parcours de médecin, atypique en politique et utile en temps de pandémie . Fait rare de ce côté de l’échiquier, il se veut le candidat “des services publics”, sans toutefois augmenter le nombre de fonctionnaires, et plaide pour des dons de vaccins aux pays d’Afrique de toute urgence.

Politiquement, Philippe Juvin propose à Xavier Bertrand un “accord politique” qui s’appuierait sur les sondages du mois de janvier 2022 pour départager le président des Hauts-de-France et le vainqueur de la primaire. Entretien.

Eric Ciotti vient de se déclarer candidat à la primaire. Comment recevez-vous cette candidature ?

C’est une très bonne nouvelle. Il a une expertise sur les questions de sécurité, ce qui permettra au débat de prendre de l’ampleur.

Y aura-t-il une primaire chez LR ?

Je ne suis pas devin, mais si nous voulons être au second tour de la présidentielle, puisqu’aucun candidat ne se détache naturellement, la logique voudrait qu’il y en ait une. La primaire permet aussi de mettre des idées nouvelles sur la table, c’est l’une des raisons de ma candidature.

Vous voulez être “le candidat des services publics”, ce n’est pas fréquent à droite…

La droite s’est caricaturée sur les services publics. Dans un esprit de “père Fouettard”, elle proposait 500.000 fonctionnaires en moins en 2017. Quant à la gauche, elle créait des postes sans se soucier de leur efficacité. J’ai vu les services publics paupérisés pendant la crise, des gens qui n’ont pas pu être soignés, sans parler de la sécurité ou de l’école . Il y a une autre épidémie dont personne ne parle, c’est celle de l’ignorance. Il y a un décrochage intellectuel du pays. Le niveau scolaire s’effondre et notre pays a raté des évolutions scientifiques pour faire face à cette épidémie. Où est notre vaccin?

Il faudra investir dans les infrastructures vétustes de notre pays. 10% des ponts posent des problèmes de sécurité et une gare sur deux est délabrée.

Combien de postes de fonctionnaires proposez-vous en plus ?

Il s’agit plus de redéploiement que de créations de postes. En mettant fin à la bureaucratie, aux doublons, j’estime que l’on peut redéployer 300.000 fonctionnaires directement au contact des Français. En tant que médecin, je passe 30% de mon temps à chercher des lits pour les malades, quand je préférerais être à leur chevet. Les Français verront la différence. Il faudra aussi investir dans les infrastructures vétustes de notre pays. 10% des ponts posent des problèmes de sécurité et une gare sur deux est délabrée.

Pourriez-vous soutenir Xavier Bertrand qui ne souhaite pas participer à la primaire?

Je veux un accord politique avec Xavier Bertrand. Il ne va pas à la primaire, c’est son choix, il faut le respecter. Mais nous ne pouvons pas avoir deux candidats au premier tour. Si je gagne la primaire, je passerai un accord politique avec lui. En janvier, s’il est devant dans les sondages, on le soutient; s’il est derrière, c’est lui qui nous soutient.

Jean Castex a annoncé ce matin une 3e dose de vaccin pour les plus de 65 ans, à commencer par les résidents des Ehpad le 12 septembre. Est-ce une bonne idée?

À terme, il est probable que tout le monde ait besoin d’une troisième dose, même les plus jeunes, car, avec le temps, l’efficacité du vaccin diminue. La question, c’est quand? Sans doute immédiatement pour les plus de 80 ans. Mais plus on attendra pour les autres, plus on pourra vacciner l’Afrique. Avec moins de 2% de vaccinés, l’Afrique va fabriquer des variants, ce qui va entretenir la pandémie. L’excédent de doses achetées par les pays occidentaux suffit à vacciner l’Afrique. Il faut s’en préoccuper, car il ne sert à rien d’être dans un îlot de vaccinés.

Jean-Luc Mélenchon dit que l’utilité d’une 3e dose n’est pas prouvée . Quel est votre avis?

Il aurait mieux fait de dire “ce n’est pas prouvé pour tout de suite”. Pour moi, à 57 ans, il a raison, c’est inutile aujourd’hui. Je vais perdre l’efficacité de mes deux doses dans les semaines ou mois qui arrivent, je ne sais pas encore quand. Dans quelques mois, ce sera probablement indispensable. Mais d’ici là, vaccinons l’Afrique.

Comme d’habitude, ils vont se réveiller en catastrophe pour faire des recommandations sur les purificateurs d'air à l'école et ce sera trop tard.

La rentrée approche, Jean-Michel Blanquer encourage les collectivités locales d’installer des purificateurs d’air à l’école. L’avez-vous fait dans votre commune?

Il a raison: les écoles maternelles et élémentaires sont sous la responsabilité des communes. J’équipe la totalité de mes écoles en analyseurs de CO2: on a passé les commandes avant l’été, elle en auront toutes à la rentrée. La question-clé - et c’est là où ils ne sont pas sérieux - c’est que je demande depuis des semaines à l’Education nationale de la documentation sur d’autres appareils: les purificateurs d’air. Je reçois beaucoup de propositions de vendeurs mais c’est au ministre de m’expliquer quels appareils acheter. Les maires sont abandonnés. Comme d’habitude, ils vont se réveiller en catastrophe et ce sera trop tard. Il faudra passer les appels d’offres et les vendeurs seront en rupture de stock.

Jean-Michel Blanquer nous dit qu’il y a une nouveauté à l’école: les autotests. Ce qui est incroyable c’est qu’il le découvre maintenant. L’Angleterre le fait depuis février et je le demande depuis un moment. Ils sont sûrement tous intelligents au gouvernement, mais il leur manque une chose: ils n’ont jamais été maires .

Emmanuel Macron estime que la crise sanitaire va durer jusqu’en 2022. Pensez-vous la même chose?

Oui, bien sûr. Tant que le monde entier n’est pas vacciné, on peut avoir un nouveau variant. L’Afrique sera peut-être vaccinée en 2022. Ça nous emmène en 2023. Oui, nous en avons pour longtemps.

Peut-on faire campagne pendant une pandémie?

Il y a eu des campagnes pendant la guerre, des élections dans d’autres pays. Il faut que la démocratie fonctionne. On va s’adapter, comme on a adapté notre vie sociale. La lutte contre l’épidémie ne doit pas être arrêtée, p as plus que la vie politique et démocratique.

Valenciennes, Biarritz, la Corse… Vous vous êtes beaucoup déplacé cet été. Dans quel état est le pays à huit mois de la présidentielle?

Le sentiment que j’ai est celui d’une immense inquiétude sur la capacité des responsables politiques à faire autre chose que du commentaire. Beaucoup d’élus commentent l’actualité, comme le ferait un sociologue ou un journaliste. Ce n’est pas ce qu’on attend d’eux. Je vois aussi le scepticisme envers les politiques en raison de l’homogénéité des parcours. C’est une autre raison de ma candidature: un parcours différent des autres et une méthode nouvelle.

Le duel Macron-Le Pen peut-il être déjoué?

Depuis 1981, les élections ont été remportées par quelqu’un qui n’était quasiment jamais donné gagnant en septembre...

À voir également sur Le HuffPost : À peine réélu, Bertrand a plus parlé ”à la France” qu’aux “Hauts-de-France”

  • Hu chevron_right

    En Norvège, un panneau dissuade d'uriner sur la Russie voisine

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 26 August, 2021 - 16:18 · 2 minutes

Uriner sur en direction de la Russie est passible d

INSOLITE - Une nouvelle pancarte, posée par des inconnus, près de la frontière norvégo-russe rappelle aux touristes saisis d’une envie pressante ou aux insolents qu’il est interdit d’uriner en direction de la Russie - sous peine de se voir infliger une amende corsée.

Rédigé en anglais, l’écriteau artisanal planté sur la berge d’une rivière qui sépare la Norvège de la Russie exhorte à “ne pas faire pipi en direction de la Russie” et est placé juste à côté d’un panneau, officiel celui-là, informant que l’endroit est sous la vidéosurveillance des gardes-frontières norvégiens.

“L’écriteau a sans doute été installé là par des personnes bien intentionnées pour mettre en garde les gens de passage contre un comportement offensant”, a déclaré à l’AFP le commissaire norvégien des frontières, Jens-Arne Høilund, confirmant une information du site internet Barents Observer qui a publié une photo , ce jeudi 26 août.

Les contrevenants sont passibles d’une amende de 3000 couronnes, soit environ 290 euros. “Uriner dans la nature n’est pas nécessairement offensant mais cela dépend du point de vue. Là, cela tombe sous le coup de la loi interdisant les comportements offensants à la frontière”, a expliqué Jens-Arne Høilund.

Une règle frontalière parmi d’autres

Populaire auprès des touristes, l’endroit se trouve sur une des rives de la Jakobselva, d’où l’on peut facilement voir le côté russe à quelques mètres de là. Une loi norvégienne dispose notamment qu’il est interdit d’avoir “une conduite offensante à la frontière à l’intention de l’État voisin concerné ou de ses autorités”.

Selon Jens-Arne Høilund, dont les fonctions consistent à veiller au respect des accords régissant les relations de voisinage entre la Norvège et la Russie, jamais les autorités russes ne se sont plaintes de faits contre lesquels la pancarte met en garde.

Barents Observer rappelle toutefois que quatre personnes avaient été interpellées par les garde-frontières norvégiens il y a quelques années après avoir jeté des pierres en Russie et que, l’hiver dernier, une femme filmée par les caméras a reçu une amende de 8000 couronnes pour avoir passé la main gauche de l’autre côté de la frontière. “On peut juger que c’est sévère mais nous appliquons sans faiblir les réglementations frontalières”, a fait valoir Jens-Arne Høilund.

La Norvège garde dans l’Arctique la frontière septentrionale de l’Otan avec la Russie sur 197,7 kilomètres. Les deux pays entretiennent historiquement de bonnes relations mais celles-ci se sont crispées depuis l’invasion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie en 2014.

À voir également sur Le HufffPost : Un météore enflamme le ciel d’Oslo

  • Hu chevron_right

    Benjamin Mendy accusé de viols et d'agression sexuelle

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 26 August, 2021 - 16:12

Benjamin Mendy lors d

VIOLENCES SEXUELLES - Le défenseur international français de Manchester City Benjamin Mendy , 27 ans, est accusé de quatre viols et une agression sexuelle qui auraient eu lieu entre octobre 2020 et août 2021, a annoncé la police anglaise ce jeudi 26 août.

“Mendy a été placé en détention provisoire, dans l’attente de sa présentation devant le tribunal de Chester, le vendredi 27 août”, a précisé la police du Cheshire (nord-ouest) dans son communiqué, alors que le club de Manchester City a annoncé qu’il avait suspendu le joueur pour la durée de l’enquête.

Plus d’informations à venir

A voir également sur Le HuffPost: À Nice, l’asso “Les Papillons” et l’école de foot s’unissent pour lutter contre les violences sexuelles sur mineurs

  • Hu chevron_right

    La France va "tenter" d'évacuer des centaines d'Afghans et de binationaux, dit Macron

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 26 August, 2021 - 16:11 · 2 minutes

À l

AFGHANISTAN - La France va tenter d’évacuer encore “plusieurs centaines” d’Afghans de Kaboul, a déclaré ce jeudi 26 août le président Emmanuel Macron, ajoutant que Paris faisait “le maximum” pour y arriver , mais sans garantie en raison de la situation sécuritaire “extrêmement tendue” à l’aéroport .

“Au moment où nous nous parlons, nous avons 20 bus avec des ressortissants binationaux et (des) Afghans que nous souhaitons pouvoir rapatrier (..) Cela représente plusieurs centaines de personnes en danger encore”, a-t-il dit lors d’un déplacement à Dublin. “Plusieurs de ces bus sont dans la file d’attente qu’il y a dans la zone à l’extérieur de l’aéroport”.

Aucune garantie

Il a assuré que la France ferait “le maximum pour que toutes ces personnes que nous avons pu prendre en charge mais qui ne sont pas arrivées dans l’enceinte de l’aéroport militaire puissent y accéder et être ensuite évacuées vers les Émirats arabes unis et la France”.

Mais il ajouté: “je ne peux pas aujourd’hui vous garantir que nous arriverons à procéder à ces opérations, parce que la situation de sécurité n’est pas sous notre contrôle”.

Quid de l’après 31 août?

Le chef de l’État a par ailleurs indiqué que l’ambassadeur de France en Afghanistan, David Martinon, allait rentrer à Paris d’ici quelques jours. “Compte tenu des conditions de sécurité, l’ambassadeur français ne restera pas pour le moment en Afghanistan”, a-t-il précisé. “Il restera ambassadeur (...). Par contre, pour des raisons sécuritaires, il opèrera depuis Paris”.

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a assuré que les talibans s’étaient engagés à laisser partir les Américains et les Afghans à risque se trouvant encore dans le pays après le 31 août .

“Nous allons construire en lien avec nos alliés les voies et moyens, après le 31 août, d’assurer des opérations humanitaires qui auront forcément une nature différente”, a précisé Emmanuel Macron, évoquant tous les Afghans menacés “en raison des combats qu’ils mènent”.

Le président de la République s’exprimait alors que des explosions ont retenti à proximité de l’aéroport et que le Pentagone évoquait un attentat “complexe”. Au moins 5 morts et une dizaine de blessés ont été emmenés dans un hôpital de Kaboul après des explosions à l’aéroport de la capitale afghane, où ont lieu les opérations d’évacuation des Afghans voulant fuir leur pays, a constaté un photographe de l’AFP.

À voir également sur le HuffPost : Des victimes dans plusieurs explosions près de l’aéroport de Kaboul

  • Hu chevron_right

    Ce street-artist peint une œuvre spectaculaire à 2000 mètres d'altitude

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 26 August, 2021 - 15:51 · 1 minute

SUISSE - Le street-artist français Saype a achevé ce mercredi 25 août une nouvelle fresque spectaculaire au sommet d’une montagne en Suisse, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

La peinture sur herbe de 1500 mètres carrés représente un petit garçon qui joue à faire des bulles. Elle a été réalisée au sommet du pic Moléson dans les Alpes suisses. L’œuvre intitulée “un nouveau souffle” vise à remonter le moral des gens, notamment après la pandémie de Covid-19 en les aidant à retrouver l’émerveillement enfantin devant les nuages qui passent d’après l’artiste.

“Je pense que nous vivons dans un moment qui est très pesant et on a besoin d’un peu de légèreté”, explique-t-il à l’agence Reuters. “Je crois que les nuages sont synonymes de rêve et d’imagination, quand on était enfant, on aimait imaginer des formes dans les nuages. Je crois que c’est un moment où il faut respirer et aussi imaginer le monde de demain, avec une certaine légèreté, à travers la rêverie.”

L’œuvre de Saype est éphémère et biodégradable, puisqu’il utilise une peinture à base de pigments naturels tels que le charbon et la craie pour travailler. Le street-artist avait fait parler de lui en 2019 avec son projet pharaonique intitulé “Beyond Walls” , visant à créer symboliquement la plus grande chaîne humaine au monde avec ses peintures pour “inviter les peuples à l’entraide et à la bienveillance”.

Le Français a ainsi orné des sites allant d’un bidonville appauvri en Afrique du Sud à la pelouse devant le siège européen des Nations Unies à Genève, ou encore le Champs de Mars à Paris.

À voir également sur Le HuffPost: Sur TikTok, cette jeune peintre n’utilise pas de pinceau, mais bien une raclette