close
  • Hu chevron_right

    Vivre sa grossesse après la perte de sa mère, cette jeune maman raconte

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 13 February - 02:28 · 1 minute

PARENTS - “Je lui saisis la main et c’est alors que je me rends compte qu’elle prend une inspiration peu habituelle et qu’elle ne l’expirera pas”. Nous sommes au mois de mai 2019. Kenza Sadoun el Glaoui , influenceuse connue sur les réseaux sociaux sous le pseudo La Revue de Kenza, vient de perdre sa maman. Très proche de sa mère , elle se confie, entre autres, sur ce passage difficile de sa vie dans son premier livre “ Ma vie sous influence ”, à paraître le 16 février aux éditions Leduc.

Après ce terrible événement, la jeune femme décide de devenir maman. Comment s’est déroulée sa grossesse alors qu’elle venait de perdre l’un de ses piliers? Pour Le HuffPost LIFE , Kenza Sadoun el Glaoui se confie, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus .

En septembre 2020, elle accouche de son premier enfant . C’est une fille prénommée Azel. Si la grossesse et l’accouchement se passent à merveille, le manque du parent décédé se fait parfois ressentir, notamment lorsque l’on revient à la maison avec l’enfant pour la première fois.

“Traditionnellement, on rentre à la maison, on a toujours plus au moins loin sa maman qui traîne en cas de soucis. À des moments j’ai eu besoin de poser des questions sur des choses bêtes que j’aurais pu demander à des amis, mais on a envie de les poser à sa mère à ce moment-là. Et en fait, cette personne n’est plus là”, explique-t-elle.  Malgré cette situation, ses amis sont présents pour répondre à ses doutes.

Même si sa maman n’est pas présente physiquement, Kenza Sadoun el Glaoui est persuadée d’une chose, elle est à ses côtés au quotidien.

À voir également sur Le HuffPost: Ravie par la rentrée des classes, cette maman danoise n’a pas déchanté