close

Si vous mettez de côté des URLs pour #Youtule_DL, voici la #regex pour supprimer les paramètres non utiles, qui peuvent "casser" le téléchargement automatique l'un après l'autre des fichiers :

(&)?&list=([a-zA-Z0-9-_])+&index=([0-9])+(&)?

Dans votre éditeur de texte, le raccourci pour activer le chercher/remplacer est généralement Contrôle + H.

En fonction du logiciel il peut s'agir de :

^(&)?&list=([a-zA-Z0-9-_])+&index=([0-9])+(&)?$

Rappel : il y a néanmoins des paramètres pour NE PAS tenir compte des listes de lecture si elle est mentionné dans l'adresse web, exemple :

youtube-dl --no-playlist --newline --console-title --format bestvideo+bestaudio https://www.youtube.com/watch?v=HVSwc7efXqw&list=PLOz6UPElNDbrnb-It3fypaNYNVbO133_V

  • chevron_right

    Aux États-Unis, les élus démocrates appellent à mieux réguler les Gafa, voire à les démanteler

    eyome · Sunday, 17 January - 14:53

(Article datant du 07/10/20)

A voir l’empressement des GAFAMs à supprimer ou restreindre les comptes de Trump, à supprimer Parler de leur magasin en ligne, ou couper l’accès des serveurs (d’Amazon pour Parler), on peut se demander s’ils ne donnent pas la pa-patte aux démocrates…

Mais ça, c’est si on est complotistes et qu’on voit le mal partout !

#France, #politique, #fr, #Trump, #gafam, #Parler.

  • chevron_right

    Twitter menace-t-il la liberté d'expression ?

    eyome · Saturday, 16 January - 17:22

La réponse est dans la question...

https://francais.rt.com/international/82792-gouvernement-polonais-veut-empecher-reseaux-sociaux-censurer-a-leur-guise

Affaire à suivre...

Si Mozilla pouvait aussi regarder cette vidéo, au cas où hein...

#France, #Politique, #fr, #GAFAM, #Twitter, #Tatiana, #démocratie, #Mozilla

  • chevron_right

    Mozilla sait lui aussi ce qui est bon à voir, écouter... Mieux que ces utilisateurs apparemment

    eyome · Saturday, 9 January - 19:20

J'essaie un peu plus intensément Brave en ce moment.

#Gafam, #Censure, #Trump, #Mozilla, #Firefox, #Brave

  • chevron_right

    Quel logiciel GRAND-PUBLIC de messagerie de groupe ?

    Mathias Poujol-Rost ✅ · Sunday, 8 November - 18:25 edit · 4 minutes

Les logiciels ou services de #messagerie instantanée ou de groupe sont une sorte de jungle dans laquelle il semble impossible de trouver exactement ce qui conviendra à TOUS les membres de son #groupe. Au-delà des conversations de 1 à 1, le besoin se fait souvent ressentir de conversations à plusieurs à la fois.

Et chacun·e a ses contraintes : émojis nécessaires, pas de smartphone, ne veut pas donner son numéro de téléphone à des gens peu connu·e·s (par exemple en arrivant comme bénévole dans un club), PC sous Linux…

La réflexion ci-après est « tirée de faits réels » comme on lirait sur la 4ème de couverture d'un livre.

¿ Comment échanger et se rassembler autour de #discussions, avec des gens que l'on côtoie sans en être nécessairement amis·es, et en préservant un peu de vie privée ?

(C'est-à-dire notamment sans donner ou dévoiler son vrai nom, son profil sur Facebook/Messenger, son identifiant Snapchat, par exemples.)

Il existe un certains nombre de ces logiciels ou applications qui mettent en avant la sécurité ou la confidentialité. Ce ne sont pas les plus accessibles aux non-geeks ou non-cipherpunks, ces gens sensibilisé·e·s à la cryptologie et la cryptographie (dont le grand public ferait pourtant bien de se saisir des enjeux et de s'y initier comme les couples de clés privée/publique). Parfois les même geeks qui ne veulent QUE du Logiciel Libre (au sens des 4 libertés fondamentales (PDF)) quitte à rester dans sa bulle. Le simple fait de proposer de créer des clés de chiffrement associées à une expression de passe (pass phrase) fait souvent peur aux novices.

Nous regarderons d'abord les logiciels open-source ou Libres, car c'est une condition nécessaire (mais pas toujours suffisante) pour savoir exactement ce qui est fait des données qui transitent par le logiciel. L'inverse étant une boîte noire (opaque) à qui il faut faire aveuglément confiance. Mais parfois nous n'auront pas beaucoup d'autres choix que ces logiciels privateurs de libertés, aussi dits propriétaires (car seul l'éditeur en connaît tous les secrets, dont l'accès au Code Source qui est la recette du programme).

Voici pourquoi je parle de logiciels SIMPLES orientés grand-public : pas de place ici pour un avis rigide, quelconque dogme ou corporatisme. On vise l'effectivité du service, être pragmatique.

Et nous allons donc procéder par élimination.

Éliminons les logiciels qui requièrent trop de connaissances en cryptographie ou en informatique :

Éliminons les #logiciels qui requièrent une partie serveur à laquelle il faut aussi avoir un accès, compte, ou abonnement, en-dehors de serveurs facilement accessibles (éventuellement payants) ou mis à disposition par des bénévoles comme Framasoft ou des hébergeurs militants :

Éliminons les logiciels qui ne fonctionnent que sur une seule plateforme (système d'exploitation) :

Éliminons les logiciels dont l'identification se fait par le numéro de #téléphone mobile (en réalité ce critère n'est pas éliminatoire, au contraire il peut être désiré et choisi)

Il reste, hors des #GAFAM :

Il reste, chez les GAFAM :

  • Google Chat (anciennement ''Hangouts'')
  • #Messenger (anciennement ''Facebook Messenger'')
  • #Whatsapp (appartient à Facebook)
  • Microsoft #Teams
  • GroupMe (appartient à Microsoft)

Voir aussi :

Merci de m'avoir lu