close
  • Nu chevron_right

    La gendarmerie conseille d’éviter le « Silhouette Challenge » sur TikTok

    news.movim.eu / Numerama · Friday, 19 February - 17:20

TikTok

La gendarmerie a émis des recommandations pour prévenir les internautes tentés par le « Silhouette Challenge » sur TikTok. Ils risquent d'exposer leur nudité sans le vouloir. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters... : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

L'article La gendarmerie conseille d’éviter le « Silhouette Challenge » sur TikTok est apparu en premier sur Numerama .

  • Nu chevron_right

    « TikTok se donne le droit de faire ce qu’il veut des vidéos » : l’UFC-Que Choisir monte au créneau

    news.movim.eu / Numerama · Wednesday, 17 February - 17:18

TikTok logo

TikTok fait l'objet d'une plainte en Europe pour des «pratiques commerciales trompeuses, et déloyales ». L'application mobile est accusée de ne pas protéger assez les mineurs, et de s'autoriser trop de choses à travers ses conditions d'utilisation. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters... : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

L'article « TikTok se donne le droit de faire ce qu’il veut des vidéos » : l’UFC-Que Choisir monte au créneau est apparu en premier sur Numerama .

  • Nu chevron_right

    « Gagnez un iPhone 12 » : sur TikTok, des escrocs se font passer pour des marques françaises

    news.movim.eu / Numerama · Friday, 12 February - 14:37

Des publicités sponsorisées, qui mènent droit vers des tentatives d'escroqueries, sont apparues sur TikTok ces derniers mois. Une pratique qui se révèle de plus en plus commune sur les réseaux sociaux, et qui montre à quel point les plateformes ont du mal à modérer leur annonceurs. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters... : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

L'article « Gagnez un iPhone 12 » : sur TikTok, des escrocs se font passer pour des marques françaises est apparu en premier sur Numerama .

  • Hu chevron_right

    Chrissy Teigen rejoint TikTok, et c'est laborieux

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 12 February - 11:17 · 1 minute

TIKTOK - On ne devient pas TikTokeur en un jour. Suivie par plus de 34 millions de personnes sur Instagram , l’influenceuse Chrissy Teigen a débarqué ce jeudi sur TikTok. Et pour l’instant, elle ne semble pas très à l’aise sur la plateforme favorite des ados.

Avec ses plus de 150.000 abonnés, son compte @chrissy.teigen est encore à l’état de chantier, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article . Comme l’indique sa tenue et coiffure, identiques sur ses trois premiers TikTok, ils ont été tournés le même jour, probablement à la suite les uns des autres. Sur la première vidéo, la femme de John Legend se tient face à la caméra de son téléphone et fait la moue, derrière la chanson angoissante “UCKERS” de Shygirl.

Son deuxième TikTok est une contribution au challenge “I’m So Pretty”, extrêmement populaire sur la plateforme. Mais au lien d’en suivre les “règles” en changeant de look, Chrissy Teigen se tient devant son téléphone, comme si elle ignorait ce qu’elle est supposée faire. Elle écrit d’ailleurs en légende, non sans autodérision: “Est-ce que je fais ça bien ?”. “Tant de boutons??????” ajoute t-elle sur Instagram.

Sur sa troisième vidéo, l’ influenceuse et ex-mannequin de 35 ans se demande d’ailleurs si TikTok peut lui permettre de simplement parler (comme dans une story Instagram), ou si c’est toujours “du contenu viral” ou ’“des chansons”. Son dernier TikTok est une “réaction” aux articles qui commencent à parler de son arrivée mitigée sur la plateforme.

Chrissy Teigen a confirmé dans sa story Instagram qu’il s’agissait bien de son compte, celui avec le “pilon de poulet” en photo de profil, même s’il n’est pas encore “vérifié”. Avec son million d’abonnés sur TikTok, John Legend aurait peut-être pu lui donner quelques conseils pour commencer.

À voir également sur Le HuffPost : Sur TikTok, elle met en musique des messages d’utilisateurs Tinder

  • Hu chevron_right

    Coiffée avec de la super glue, elle a retrouvé ses cheveux avec une opération

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 11 February - 23:32 · 2 minutes

INSOLITE - Elle a fini par en voir le bout. Une Américaine qui s’était coiffée avec de la super glue et avait appelé au secours les réseaux sociaux a enfin retrouvé ses cheveux, a-t-on découvert ce jeudi 11 février.

Résidente de Louisiane, Tessica Brown avait posté il y a plusieurs jours une vidéo sur le réseau social TikTok expliquant qu’étant à cours de son gel pour cheveux habituel, elle avait utilisé de la colle extra forte comme substitut, sous forme de spray.

“Mauvaise, mauvaise, mauvaise idée”, s’était lamentée la quadragénaire aux cheveux plaqués sur le crâne, au bord des larmes (vidéo en tête d’article) . “Mes cheveux sont comme ça depuis un mois. Ce n’est pas mon choix.”

Dans une vidéo diffusée par le site TMZ ce jeudi, on peut la voir dans un cabinet médical de Los Angeles, libérée de toute cette glue et retrouver ses cheveux avec émotion (clip ci-dessous).

La colle chimique qu’elle avait utilisée, de la marque Gorilla Glue, contient notamment de l’acétone et du propane et ne doit normalement pas entrer en contact avec la peau, selon la fiche produit, car elle peut provoquer de graves irritations.

Durant les jours qui avaient suivi, Tessica Brown avait essayé divers produits et lotions, parmi lesquels de l’huile de noix de coco, sans succès, tandis que des internautes lui proposaient mille et une solutions. Samedi, elle avait fini par aller aux urgences d’un hôpital de Chalmette, en Louisiane, mais en vain.

Devant la vidéo et ses rebondissements, le docteur Michael Obeng a finalement offert ses services à celle qui compte désormais près de 800.000 abonnés sur TikTok. “L’opération s’est bien passée. Tessica va bien et est réveillée”, a assuré le chirurgien esthétique qui ne lui a pas fait payer les 12.000 dollars que l’intervention est normalement facturée.

A voir également sur Le HuffPost: L’opéra de Tours accueille la première cheffe d’orchestre noire en France

  • Hu chevron_right

    Sur son TikTok, les pires messages Tinder deviennent de douces mélodies

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 11 February - 15:45 · 1 minute

TIKTOK - Transformer des messages déplacés en chansons mélodieuses. C’est le challenge dans lequel s’est lancé cette chanteuse londonienne, Becky Carewe-Jefferies, avec ses vidéos TikTok. Et c’est une réussite, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus .

“Je voulais souligner à quel point ces messages sont ridicules” a-t-elle déclaré au HuffPost UK . En dénichant des conversations Tinder sur le compte Instagram “ Tinder Nightmares ”, qui regroupe les pépites de l’application, Becky est parvenue à créer de puissantes mélodies avec une base qui ne l’est pas (du tout).

Un message comme “Je sais que c’est un peu bizarre et arrogant, mais aimerais-tu coucher avec moi? Je ne suis pas un pervers, juste un vrai gars. Je te traiterais avec respect et le sexe sera bien”, chanté avec une voix angélique, sur des fonds de piano, rend les propos d’autant plus absurdes.

La jeune femme de 28 ans ne s’attendait pas à un tel engouement autour de ses reprises de messages Tinder. Les vidéos sur son compte TikTok ont attiré des millions de curieux du jour au lendemain.

À voir également sur Le HuffPost: Elle a recueilli des centaines de messages de rupture, voici ce qu’elle a découvert

  • Hu chevron_right

    Sur TikTok, le “silhouette challenge” et ses conséquences est très inquiétant

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 5 February - 17:16 · 2 minutes

TIKTOK - Encore un challenge , à l’origine innocent, dont les conséquences pourraient être dramatiques. Sur TikTok, une nouvelle tendance fait rage depuis le début de l’année: il s’agit du “silhouette challenge”. S’il est parfois réalisé dans un but humoristique ou artistique, de nombreux tiktokeurs y exposent leur nudité, sous les yeux malveillants de certains internautes.

Le challenge de la discorde est un dérivé de l”anime challenge”, né durant l’été 2020. Le principe est simple: sur le premier plan, les tiktokeurs posent seuls dans l’obscurité près d’une fenêtre ou une porte, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article. Puis, sur le second plan, on voit apparaître leur personnage d’animes japonais tout près d’eux, comme s’il était réel.

Le succès de cette tendance a inspiré bien des utilisateurs et utilisatrices, qui ont décelé dans ce challenge un potentiel artistique (et parfois humoristique) intéressant, mais aussi une façon de se mettre en valeur sans que l’on crie à l’ostentation. Certaines stars comme l’actrice Tiffany Haddish ou la rappeuse Cardi B se sont elles aussi prises au jeu.

Tout d’un coup, les personnages d’anime ont laissé place, tantôt à des figures de gymnastiques, tantôt à des poses de plus en plus suggestives, sur un mashup des chansons “Streets” de Doja Cat, et “Put Your Head on My Shoulder” de Paul Anka. Appliqué sur leurs TikToks, le filtre “Vin Rouge” disponible sur Snapchat permet aux utilisateurs de se dénuder partiellement ou complètement, les détails de leur corps n’étant plus visibles.

Gare aux internautes malveillants

Bien que le “silhouette challenge” ne l’exige pas, force est de constater que les TikToks les plus populaires sont ceux qui impliquent la nudité des tiktokeurs et tiktokeuses. Sur les réseaux sociaux, cette tendance déchaîne les passions, et fait débat. Art ou pornographie? Si certains clament que l’identité des utilisateurs est préservée grâce au filtre, de nombreux internautes alertent sur la potentielle dangerosité du “silhouette challenge”.

Depuis une semaine, des dizaines de vidéos, toutes très similaires ont fleuri sur Youtube. Dans leur titre, leurs auteurs se targuent de nous apprendre “Comment retirer le filtre rouge sur les “silhouette challenge”. En moins de cinq minutes, ces internautes malveillants expliquent comment retirer en quelques clics le filtre “Vin Rouge” qui dissimule les détails du corps de ces tiktokeurs et tiktokeuses.

Sur les réseaux sociaux, on tire la sonnette d’alarme quant au risque pour ces TikToks de se voir postés sur des sites pornographiques, à l’insu de leurs auteurs.

À voir également sur Le HuffPost : Cette institutrice cartonne sur TikTok avec ses cours en chansons