close
  • chevron_right

    Le solaire est compétitif et durable, même par rapport au #nucléaire

    Mathias Poujol-Rost ✅ · Saturday, 7 May - 11:13 edit

Un petit groupe de #chercheuses et de chercheurs du Centre National français de la #Recherche Scientifique ( #CNRS ) et de la Fédération de Recherche Photovoltaïque ( #FedPV ) a formé un atelier pour travailler collectivement sur les questions posées par le #développement du solaire #photovoltaïque en #France.

L’une d’entre elle : le solaire est-il compétitif en terme de #coût et de €durabilité par rapport aux autres #énergies ?

  • Me chevron_right

    Les Allemands persistent et signent contre le nucléaire et pour le renouvelable

    news.movim.eu / Mediapart · Saturday, 25 December - 11:26

Outre-Rhin, le débat poussé par la France sur le nucléaire, présenté comme une énergie «verte», ne prend clairement pas. Le consensus se maintient autour du pari fait par le nouveau gouvernement que le passage direct au «tout renouvelable» est possible et sera à terme bien plus payant, même s’il implique des décisions douloureuses.
  • wifi_tethering open_in_new

    This post is public

    www.mediapart.fr /journal/international/251221/les-allemands-persistent-et-signent-contre-le-nucleaire-et-pour-le-renouvelable

  • chevron_right

    Tristan Kamin RADIOACTIVE SIGN️ @TristanKamin « J'en ai fini avec le débunk de ce désastre journalistico-#nucléaire [...] »

    Mathias Poujol-Rost ✅ · Tuesday, 16 February, 2021 - 19:36 edit

« [...] 10 jours après. Je n'ai pas mesuré le temps passé, mais on doit être sur un facteur de Brandolini de l'ordre de 50 à 100. Et clairement, un simple thread, ça aurait pas été crédible. »

Il parle d'une vidéo de Konbini reprenant un livre de fiction où un avion s'écrase sur la Centrale de La Hague, provoquant une catastrophe nucléaire pire que Tchernobyl.

Tweet du 13 février, 17h58 : https://twitter.com/TristanKamin/status/1360634387138756609 .

Qui invite à lire son article de blog, début de la série : La Pierre Jaune, Partie 1..

  • Co chevron_right

    Hainan : la première île écolo-nucléaire ?

    ancapism.marevalo.net / Contrepoints · Saturday, 13 February, 2021 - 04:35 · 3 minutes

Hainan

Par Michel Gay.

L’île de Hainan au sud de la Chine souhaite créer une zone pilote de développement d’énergies propres pour devenir la première île écologique en augmentant la part du nucléaire comme principale source de production d’électricité pour se substituer au pétrole, au charbon, et au gaz.

Décarboner l’île

La politique énergétique consistant à se retirer du pétrole, du charbon et à réduire la production onéreuse d’électricité à partir du gaz qui ne correspond pas à l’objectif affiché de neutralité carbone, a fait l’objet d’un consensus sur l’île de Hainan selon les Nouvelles nucléaires de Chine publiées début février 2021 par l’ambassade de France en Chine.

Mais le développement des filières éoliennes et solaires est soumis à un stockage massif d’électricité encore inexistant. Elles ont aussi leurs propres contraintes (productions fatales variables ou intermittentes) et une faible densité énergétique par unité de surface, ce qui est un problème sur une île de 34 000 km2 densément peuplée où vivent près de 10 millions d’habitants.

Une étude locale a conclu que le recours accru à ces énergies dépendant du vent et du soleil ne permettrait pas de répondre aux besoins de l’île, provoquerait des conflits liés à l’usage des sols, et compromettait son écosystème et ses paysages naturels. Le parc éolien et solaire restera donc identique dans les années à venir.

Le nucléaire comme solution

Selon le souhait des autorités chinoises, le nucléaire représentera donc une part importante de la production d’électricité de Hainan en devenant une zone pilote de développement d’énergies propres comme le nucléaire pour viser une île écologique. Le nucléaire sera alors la principale énergie ajoutée sur l’île pour la période 2026-2035.

Le Hainan possède déjà deux réacteurs nucléaires de 650 mégawatts (MW) en fonctionnement et accueillera deux autres réacteurs Hualong 1 de 1150 MW chacun sur un des nombreux sites dédiés disponibles sur l’île ce qui portera la puissance nucléaire installée de 1300 MW à 3600 MW.

Première île écolo-nucléaire au monde

Il y a bien eu un essai 100 % renouvelables pour la production d’électricité sur l’île d’El Hierro (ouest des Canaries) à partir d’éolien et d’hydraulique, mais ce fut un échec financier et technique.

Entre 2015 et 2018, la part de consommation du diesel (fioul lourd) a oscillé entre 44 % et 70 %. En 2019, elle était toujours de 46 % ( 54 % pour les renouvelables ).

La Grande-Bretagne envisage toujours la construction d’ une dizaine de réacteurs nucléaires dans les prochaines années pour diminuer sa consommation de gaz et de charbon.

Même l’Irlande pourrait se tourner vers le nucléaire selon le site Wnn news du 9 février 2021 .

En effet, le groupe de professionnels irlandais « 18 for 0 » vise à introduire 18 % de production nucléaire sur l’île pour réduire à 0 % la consommation d’énergie fossile pour sa production d’électricité en 2037.

Il a écrit fin janvier 2021 au ministre irlandais de l’Environnement, du climat et des communications, Eamon Ryan, « pour l’exhorter à envisager l’énergie nucléaire dans les plans du pays afin de réduire les émissions de carbone et pour s’enquérir des projets du gouvernement de mener une étude sur le potentiel de l’énergie nucléaire. »

À l’horizon 2035, en ayant réellement réduit sa consommation d’énergies fossiles à presque zéro pour sa production d’électricité, l’île de Hainan pourrait donc bien devenir la première île écolo-nucléaire au monde !

BFM Business on Twitter

1 ou 2 éoliennes par ci par là et on sera bon.

"La transition", "la transition"... Mais vers quoi bordel ?

#France, #politique, #fr, #écologie, #Nucléaire, #UE

  • BFM Business on Twitter

    “Henri Proglio (Ancien PDG d'EDF et de Veolia): "les directives européennes déclinées finissent par détricoter ce qui a été fait depuis un siècle en matière d'énergie pour finalement rendre la France dépendante" 🎙 @HenriProglio, @hchevrillon https://t.co/GpF4bXfgI9”

  • wifi_tethering open_in_new

    This post is public

    nl.movim.eu

  • 3 Comments

  • person

    12 January, 2021 eyome

    Cette intervention date de novembre 2020, c'est pas vieux, mais ce n'est pas de toute première fraicheur non plus.

  • person

    22 January, 2021 cagent

    Pendant ce temps la Chine prévoit de produire 10% (ajd. 5%) d'ici 2030 il me semble et de se débarrasser du charbon.
    Le nucléaire est l'avenir mais les écolos ne le comprendront jamais malheureusement.

  • person

    22 January, 2021 eyome

    Les écolos pas trop imbibés d'idéologie le comprennent. Mais oui, y a des champions...

  • Nu chevron_right

    Le « soleil artificiel » de la Corée du Sud établit un nouveau record en fusion nucléaire

    news.movim.eu / Numerama · Monday, 28 December, 2020 - 11:54

L'avenir de l'énergie pourrait bien passer par la fusion nucléaire. De nombreuses recherches et expérimentations sont en cours dans le monde entier. Récemment, la Corée du Sud a obtenu des résultats encourageants sur le fonctionnement de ce type de réacteur. [Lire la suite]

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo !

L'article Le « soleil artificiel » de la Corée du Sud établit un nouveau record en fusion nucléaire est apparu en premier sur Numerama .

  • Jo chevron_right

    Fusion nucléaire : le MIT pense avoir un réacteur fonctionnel

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Tuesday, 6 October, 2020 - 10:40 · 2 minutes

Crédits : skeeze / Pixabay.

« Nos recherches confirment que notre concept a toutes les chances de fonctionner » , a affirmé récemment dans le New-York Times (relayé par Futurism ) Martin Greenwald, directeur adjoint du Centre de fusion nucléaire et de science des plasmas de l’Institut technologique du Massachusetts (MIT). Le concept est celui d’un réacteur à fusion nucléaire dite « compacte », appelé SPARC . La revue scientifique Journal of Plasma Physics publie aujourd’hui les travaux, répartis sur sept études distinctes, d’un consortium de 47 chercheurs spécialisés en physique nucléaire, émanant de 12 institutions différentes. Les physiciens sont si confiants de leurs résultats préliminaires qu’ils pensent pouvoir commencer la construction (financée par la compagnie privée Commonwealth Fusion Systems) de SPARC en juin 2021. Une fois celle-ci achevée, d’ici 2025, le réacteur devrait ensuite produire de l’électricité à partir de 2035 . « Ce que nous avons essayé de faire est de positionner le projet sur une base physique la plus solide possible , a ajouté Martin Greenwald, afin de garantir que (le réacteur) puisse fonctionner en connaissance de cause. »

Le SPARC est un tokamak de relative petite taille, un réacteur en forme de donut comme le HL-2M Tokamak , surnommé le « Soleil artificiel chinois ». À l’intérieur, il produit un « plasma brûlant » censé fusionner des isotopes d’hydrogène (H) en hélium (He) pour ainsi générer de l’énergie de manière auto-entretenue, sans apport complémentaire. Pour retenir l’immense pression thermique qui en résulte, le MIT fait appel à des aimants super-conducteurs, conçus pour créer un champ magnétique assez puissant pour la retenir. Ils seraient semblables à ceux utilisés par le réacteur ITER (pour International Thermonuclear Experimental Reactor) dont l’assemblage a commencé cet été en France. Si SPARC fonctionne comme les chercheurs l’assurent, il devrait être capable de produire deux fois plus d’énergie qu’il n’en faut pour alimenter sa réaction. Les physiciens nucléaires sont même confiants qu’une fois son plein potentiel atteint, il pourrait fournir l’équivalent de dix fois cette énergie . SPARC deviendrait alors comparable à son cousin européen ITER, pourtant bien moins « compact » en taille. Le premier ferait la taille d’un court de tennis tandis que le second sera plus large, en diamètre, qu’un terrain de football. D’après le New-York Times , SPARC devrait être aussi moins cher : son financeur a pour le moment injecté 200 millions de dollars, contre 22 milliards estimés pour ITER.

Pour en savoir (beaucoup) plus sur la fusion nucléaire, son fonctionnement et ses enjeux, nous vous invitons à (re)lire notre dossier détaillé sur la question « Fusion nucléaire : quand aurons-nous notre soleil artificiel ? » .

L
6 Commentaires
L'Energie en fusion
  • BÉCOULET, Alain (Author)
  • 200 Pages - 01/23/2019 (Publication Date) - Odile Jacob (Publisher)

Journal du Geek