close
  • Ar chevron_right

    Samsung seemingly caught swapping components in its 970 Evo Plus SSDs

    news.movim.eu / ArsTechnica · Friday, 27 August, 2021 - 22:20 · 1 minute

You can

Enlarge / You can't see the part number which distinguishes the newer, slower drive from the older, faster one on the box—you need to check the PN field in the top center of the label on the drive itself. (credit: Jim Salter)

Recently, major SSD vendors Crucial and Western Digital have both been caught swapping out TLC NAND in their consumer SSDs for cheaper but much lower-performance, lower-endurance QLC NAND. Samsung appears to be joining them in the part-swapping corner of shame today, thanks to Chinese Youtuber 潮玩客, who documented a new version of the Samsung 970 Evo Plus using an inferior drive controller.

Although the consumer-facing model number of the drives did not change—it was a 970 Evo Plus last year, and it's still a 970 Evo Plus now—the manufacturer part number did. Unfortunately, the manufacturer part number isn't visible on the box the SSD comes in—as far as we've been able to determine, it's only shown on a small label on the drive itself.

Falling off the write cliff

We tested the 970 Evo Plus (alongside the 980, and the older 970 Pro) in March, clocking it at write speeds of 1,600+ MiB/sec on 1MiB workloads. Our benchmarking was done with he old version, part number MZVLB1T0HBLR. The newer version—part number MZVL21T0HBLU—is considerably slower. According to 潮玩客's test results, the newer version only manages 830MiB/sec—half the performance of the original.

Read 6 remaining paragraphs | Comments

index?i=DCbAXYc2bOY:R8cwR7spJgQ:V_sGLiPBpWUindex?i=DCbAXYc2bOY:R8cwR7spJgQ:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • Ar chevron_right

    Silent changes to Western Digital’s budget SSD may lower speeds by up to 50%

    news.movim.eu / ArsTechnica · Thursday, 26 August, 2021 - 10:30 · 1 minute

Promotional image of computer component.

Enlarge / Newer versions of Western Digital's WD Blue SN550 may perform worse than older ones. (credit: Western Digital )

Western Digital's WD Blue SN550 budget SSD is a well-reviewed, popular NVMe device that has regularly shown up on various sites' "best SSD" lists since it was released at the tail-end of 2019. The drive uses a four-lane PCI Express 3.0 interface and was novel for being able to perform better than SATA SSDs for about the same amount of money.

But that may be changing, thanks to quiet behind-the-scenes component changes: Chinese site Expreview (via Tom's Hardware and ExtremeTech ) says that a newer version of the drive manufactured in July 2021 was writing data at speeds of about 390MB per second after the drive's cache had filled up. According to Expreview, that's about half the speed of older versions of the SN550; Tom's Hardware measured speeds of about 610MB per second during a sustained write test on the original SN550, so the exact amount of performance degradation may vary. Because both the old and new versions of the SN550 use the same SSD controller, it seems likely that the slowdown is being caused by inferior NAND flash.

Modern SSDs typically pair a large amount of slower NAND flash (for capacity) and a smaller cache of faster flash memory (for the peak speeds advertised on the box). Depending on the SSD, this cache memory is designed to sustain anywhere between a few gigabytes' and a few dozen gigabytes' worth of writes before it has to fall back on the slower flash. Most of the time, you'll never notice the drive slowing down, because you're not going to fill the cache up all the way by using your computer for basic browsing, office work, or even photo editing.

Read 5 remaining paragraphs | Comments

index?i=CE3pImNgBsA:8eMUl5TygRE:V_sGLiPBpWUindex?i=CE3pImNgBsA:8eMUl5TygRE:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • Nu chevron_right

    Le prix du SSD Samsung 870 QVO de 1 To est en baisse grâce à un code promo

    news.movim.eu / Numerama · Wednesday, 16 December, 2020 - 10:44

[Le Deal du Jour] Le Samsung 870 QVO est une bonne référence dans le milieu des SSD. Le modèle avec une capacité de 1 To est aujourd'hui disponible au bon prix de 85 euros au lieu de 109, via un code promo sur Rakuten. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters... : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

L'article Le prix du SSD Samsung 870 QVO de 1 To est en baisse grâce à un code promo est apparu en premier sur Numerama .

  • Ar chevron_right

    High-end SATA SSD shootout: Samsung 860 Pro vs. Kingston DC500M

    news.movim.eu / ArsTechnica · Wednesday, 9 December, 2020 - 11:30

Computer components sit on a woodgrain desk.

Enlarge / The Samsung 860 Pro and Kingston DC500M are loaded up in the Storage Hot Rod's hot-swap trays and ready for battle. (credit: Jim Salter)

Today, we're going to put to good use some of what we covered last year in our Storage Fundamentals series —specifically, we'll use fio to test two competing high-end SATA SSDs.

Each disk has its high points and its low points, and we'll cover both in detail as well as giving you some handy charts to compare the two directly.

Samsung 860 Pro 1TB

Samsung's 860 Pro is a staple of the prosumer industry. The 860 Pro marries raw, screaming performance to solid firmware and high write endurance, while remaining accessible for consumers and small businesses. I've personally deployed hundreds of the 840 Pro, 850 Pro, and 860 Pro series of drives to good effect and with no complaints—which is more than I can say for quite a few of Samsung's competitors.

Read 24 remaining paragraphs | Comments

index?i=dVNI5YTXwwI:RbO87w7tnlc:V_sGLiPBpWUindex?i=dVNI5YTXwwI:RbO87w7tnlc:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • Jo chevron_right

    Le SSD interne Sandisk 480 Go retombe à 51,99 euros

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Thursday, 8 October, 2020 - 09:18 · 1 minute

Si les PC ne disposant pas de SSD sont désormais assez rares, s’en offrir un nouveau permettra soit d’augmenter la capacité de votre disque de démarrage, soit d’augmenter le stockage avec un disque rapide. Grâce à ce SSD Sandisk, vous pouvez gagner 480 Go de stockage pour seulement 51,99 euros sur Amazon. Le prix le plus bas jamais constaté sur la plateforme est donc de retour après plusieurs jours d’absence.

Retrouvez le SSD Sandisk 480 Go à 51,99 euros sur Amazon

Ce SSD de Sandisk est très classique avec ses 480 Go et son connecteur SATA 6 Gb/s. Rappelons que comme tous les SSD traditionnels il est au format 2,5 pouces et vient donc se loger dans l’emplacement idoine que ce soit sur PC… ou dans une PS4. À noter qu’il est livré sans kit d’adaptation pour un emplacement 3,5 pouces.

Pour ce SSD Sandisk s’appuie sur de la mémoire TLC (triple level cells). Ce n’est pas celle qui a théoriquement la durée de vie la plus courte, entre 300 et 1000 cycles d’écriture. Rassurez-vous toutefois, dans les faits il est peu probable que la mémoire flanche avant que vous ne le remplaciez.

Sandisk promet enfin une vitesse de lecture allant jusqu’à 535 Mo/s, ce qui promet des temps de chargement réduits et des démarrages plus rapides. Comme tous les SSD, il a également l’avantage de mieux encaisser les chocs et mouvements que les disques à plateaux.

Retrouvez le SSD Sandisk 480 Go à 51,99 euros sur Amazon

Journal du Geek

  • La chevron_right

    zRam – Un kernel module qui peut être utile

    news.movim.eu / LaVacheLibre · Wednesday, 20 March, 2019 - 18:10 · 4 minutes

Si vous possédez une machine récente embarquant beaucoup de mémoire vive, zRam (ex Compcache) est un module présent dans le noyau Linux dont vous n’aurez sans doute pas à vous préoccuper. En revanche si vous tournez sur un vieux clou et que vous sentez qu’il rame un peu (oui je sais elle est facile celle-là), vous pouvez tenter le coup et essayer d’optimiser un peu votre mémoire vive.

Pour ceux qui ne le savent pas encore les fameuses barrettes de RAM (Random Acces Memory) présentes dans vos ordinateurs, permettent le stockage temporaire de certaines informations afin que votre système puisse y accéder plus rapidement. Quand vous lancez un programme par exemple, celui-ci se charge dans la mémoire vive et pourra au besoin être rappelé et relancé plus vite. C’est très intéressant dans la mesure où l’accès à la mémoire vive est plus rapide que sur un disque dur traditionnel, car contrairement à vos barrettes de RAM celui-ci fonctionne à l’aide d’éléments mécaniques. Le petit bras que vous entendez grattouiller quand vous bossez. En revanche quand une certaine quantité de mémoire vive est occupée son contenu va être déplacé sur le disque dur, qui va alors commencer à swapper. Une zone de celui-ci, le swap, est entièrement dédiée à cette tâche.

Si vous avez bien suivi vous comprenez qu’à se stade vous allez perdre un peu en performances et qu’il peut être intéressant d’optimiser votre RAM afin que celle-ci dump le plus tard possible vers le swap. Pour cela vous avez *deux solutions. Si c’est possible matériellement vous en ajoutez et si ça ne l’est pas vous compressez. C’est la que zRam entre en jeu. Il s’agit d’un module présent nativement dans le noyau Linux, qui permet une fois configuré de compresser les instructions déjà présentes en RAM afin de disposer de plus d’espace pour les suivantes. En un sens cela permet d’augmenter virtuellement la quantité d’espace mémoire disponible. Bien entendu et je le précise car je sais que vous êtes rusés, la mémoire compressée va être de ce fait un peu plus lente. Cela va demander aussi un tout petit peu plus de boulot au CPU, qui devra compresser et décompresser les instructions avant de les traiter. Malgré tout le gain est réel et le ratio restera positif si on compare à un disque dur traditionnel.

La deuxième question que vous pourriez vous poser c’est de savoir si zRam peut-être utile avec un SSD, qui lui ne fonctionne pas avec des éléments mécaniques. Je dirais oui et non. Tout dépend de votre configuration et de votre utilisation. Si vous avez assez de RAM pour que votre SSD n’ait pas à swaper je dirais que vous n’en avez pas besoin. Dans le cas contraire vous pourriez commencer à y réfléchir, car même si les SSD d’aujourd’hui sont moins fragiles que ceux de première génération, swaper dessus activement ne doit pas être très bon à moyen terme. Ça multiplie les cycles d’écriture et je pense, mais c’est un avis personnel, qu’il peut claquer plus vite.

Donc en résumé si vous n’avez pas assez de RAM ou si vous ne voulez pas swaper sur votre SDD, activer zRam peut s’avérer utile d’autant plus qu’il n’y a pas grand chose à faire. Il suffit d’entrer ceci dans votre terminal :

sudo apt install zram-config

Normalement vous n’avez rien d’autre à faire, mais assurez quand même que les modifications aient été prises en compte à l’aide de la commande suivante :

cat /proc/swaps

ou :

swapon -s

Chez moi par exemple, si zRam n’est pas activé j’ai le retour suivant :

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus le retour m’indique que le swap est en un bloc, donc zRam n’est pas actif. Si vous êtes dans ce cas là entrez ceci dans votre terminal :

sudo service zram-config start

Comme vous pouvez le constater ce n’est plus la même chose. les différents espaces sont compressés (ils correspondent aux nombres de cœurs processeurs) et que tout est en place.

On peut le voir également dans l’analyseur de disque.

Si pour une raison spécifique vous souhaitez revenir en arrière et désactiver zRam, il suffit d’entrer ceci dans votre terminal :

sudo swapoff /dev/zram1
sudo zramctl --reset /dev/zram1

Voilà. Ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça peut servir.

*Si vous tournez sur un SSD avant de compresser il peut être intéressant de vous intéresser aux paramètres swapiness. Sur Ubuntu par exemple, le système est prévu pour dumper et commencer à swapper lorsque la RAM affiche un taux d’occupation de 40%. Si sur un serveur cela peut s’avérer utile, c’est un peu moins cohérent sur un PC de bureau. Laisser 60% de RAM inutilisée n’a pas de sens. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet vous pouvez jeter un œil là-dessus .

Amusez-vous bien!