close
    • chevron_right

      AI-powered church service in Germany draws a large crowd

      news.movim.eu / ArsTechnica · Monday, 12 June, 2023 - 16:45

    Visitors and attendees during the AI-created worship service in Fürth, Bavaria. In St. Paul Church, a service created by ChatGPT.

    Enlarge / Visitors and attendees during the AI-created worship service in Fürth, Germany. In St. Paul Church, a service created by ChatGPT. (credit: Daniel Vogl/picture alliance via Getty Images)

    On Friday, over 300 people attended an experimental ChatGPT -powered church service at St. Paul’s church in the Bavarian town of Fürth, Germany, reports the Associated Press. The 40-minute sermon included text generated by OpenAI's ChatGPT chatbot and delivered by avatars on a television screen above the altar.

    The chatbot, initially personified as a bearded man with a fixed expression and monotone voice, addressed the audience by proclaiming, “Dear friends, it is an honor for me to stand here and preach to you as the first artificial intelligence at this year’s convention of Protestants in Germany.”

    The unusual service took place as part of a convention called Deutscher Evangelischer Kirchentag (German Evangelical Church Congress), an event held biennially in Germany that draws tens of thousands of attendees. The service, which included prayers and music, was the brainchild of Jonas Simmerlein , a theologian and philosopher from the University of Vienna. Simmerlein told the Associated Press that the service was "about 98 percent from the machine."

    Read 8 remaining paragraphs | Comments

    • chevron_right

      Prisons: un député recommande d’embaucher des aumôniers musulmans

      news.movim.eu / Mediapart · Wednesday, 4 May, 2022 - 11:16


    Le député LREM Bruno Questel vient de remettre un rapport au ministre de la justice sur le fait religieux en prison. Pour résorber le déséquilibre entre aumôniers catholiques et musulmans, il voudrait permettre à ceux qui le souhaitent de signer un contrat avec l’administration pénitentiaire.
    • chevron_right

      Les orthodoxes de France s’affranchissent de la serre de Moscou

      Antoine Perraud · news.movim.eu / Mediapart · Sunday, 3 April, 2022 - 08:56


    L’invasion de l’Ukraine fait perdre à Vladimir Poutine les positions acquises depuis près de 20 ans par le patriarcat de Moscou. À Paris en particulier, parmi les orthodoxes ayant sauvegardé et revivifié leur religion après la révolution de 1917.
    • wifi_tethering open_in_new

      This post is public

      www.mediapart.fr /journal/culture-idees/030422/les-orthodoxes-de-france-s-affranchissent-de-la-serre-de-moscou

    • chevron_right

      De faux certificats pour sécher la piscine? Blanquer et Schiappa lancent une étude

      Alix Coutures · news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 11 February, 2021 - 14:50 · 2 minutes

    Le 9 décembre 2020 Jean-Michel Blanquer et Marlène Schiappa sortaient d

    POLITIQUE - Mesurer l’ampleur d’un phénomène. Alors que l’Assemblée est en plein examen du projet de loi contre le séparatisme, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer et la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa ont annoncé, ce jeudi 11 février dans un communiqué commun, lancer une enquête sur les “certificats de complaisance dits d’allergie au chlore contre-indiquant les cours de natation pour de jeunes filles”.

    Autrement dit, ils s’attaquent aux faux certificats qui permettent selon eux d’éviter les cours de piscine à l’école. Ces derniers seraient en hausse affirme le communiqué sans avancer de chiffres. L’enquête, qui cherchera à mesurer “l’ampleur du phénomène ”, est confiée au Conseil des sages de la laïcité, rattaché au ministère de l’Éducation nationale, et ses résultats seront rendus publics, précise le communiqué.

    “L’école ne doit pas être un terrain propice au séparatisme religieux, lorsqu’un acte ou une manifestation a pour conséquence un refus d’activité, une revendication particulière, une contestation d’enseignement au nom de convictions religieuses”, ont-ils écrit, soulignant que ces certificats ne seront pas tolérés à l’école “dès lors qu’ils ne reposent pas sur des raisons médicales.”

    La question des certificats de complaisance pour éviter les cours de piscine a déjà été soulevée dans les débats sur les séparatismes religieux. En octobre dernier, Marlène Schiappa avait notamment évoqué la nécessité “d’interdire les certificats de complaisance qui n’ont pas de rapport avec la santé de la personne”. Ils sont faits “en général pour retirer les jeunes filles des activités sportives”, a-t-elle poursuivi, citant notamment l’exemple de certificats dits “d’allergie au chlore” recensés dans des “proportions manifestement peu plausibles”.

    Le 21 janvier, en commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi actuellement discuté à l’Assemblée nationale, la ministre chargée de la Citoyenneté avait affirmé que l’État avait besoin d’une  enquête “de prévalence sur la délivrance des certificats d’allergie au chlore”. Elle réagissait à l’amendement déposé par la députée Marie-George Buffet, qui demandait à ce que le ministère de l’Éducation nationale fournisse des chiffres pour éclairer sur “l’ampleur du phénomène” des faux certificats.

    Parallèlement, Jean-Michel Blanquer et Marlène Schiappa ont confié ce jeudi à l’ex-inspecteur général de l’Éducation nationale Jean-Pierre Obin une mission destinée à harmoniser et améliorer la formation à la laïcité des enseignants et chefs d’établissements, dont les conclusions seront rendues d’ici à avril.

    À voir également sur Le HuffPost: Le cri du coeur de Sonia Krimi contre les tests de virginité

    • chevron_right

      La Français Nathalie Becquart nommée au Synode des Évêques

      Le HuffPost avec AFP · news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 6 February, 2021 - 15:10 · 2 minutes

    La Française Nathalie Becquart est devenue la première femme à avoir le droit de vote au synode des évêques de l

    RELIGION - Le pape François a nommé ce samedi 6 févier la Française Nathalie Becquart sous-secrétaire du Synode des Évêques, première femme à ce poste, a annoncé le Vatican .

    Religieuse de la congrégation des Xavières, Nathalie Becquart était depuis 2019 consultante du synode, l’assemblée des évêques chargée d’étudier les grandes questions doctrinales de l’Église catholique.

    Sa nomination reflète la volonté du pape de promouvoir “une plus grande participation des femmes dans les processus de discernement et de décision ecclésiaux”, a expliqué le secrétaire général du synode, le cardinal Mario Grech, dans un entretien à des médias du Saint-Siège.

    Diplômée d’HEC et spécialiste de théologie

    Nathalie Becquart devient donc aussi la première femme à obtenir le droit de vote au synode. “Lors des derniers synodes, le nombre de femmes ayant participé en tant qu’expertes ou auditrices a augmenté. Avec la nomination de soeur Nathalie Becquart et sa possibilité de participer avec droit de vote, une porte a été ouverte”, a ajouté le cardinal Grech.

    Née à Fontainebleau en 1969, Nathalie Becquart est diplômée de HEC, a étudié la philosophie et la théologie au Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris, ainsi que la sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Elle s’est récemment spécialisée en ecclésiologie à la Boston College School of Theology and Ministry, aux États-Unis, selon le site Vatican News.

    Elle a dirigé en France le Service national pour l’évangélisation des jeunes et des vocations de la Conférence des évêques de France de 2012 à 2018.

    Nathalie Becquart a publié plusieurs essais dont “Religieuse, pourquoi? Cette vie en vaut la peine” et “C’est maintenant le temps favorable – Cinq regards de femmes sur la crise”.

    Le pape a également nommé sous-secrétaire l’Espagnol Luis Marín de San Martín, membre de l’Ordre de saint Augustin.

    À voir également sur le HuffPost : Les images de la Pâques inédite du pape, confiné et quasiment seul

    • chevron_right

      Pour cette députée LREM, l’examen de la loi séparatisme tourne "au tribunal contre l’islam"

      Lucie Hennequin · news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 4 February, 2021 - 10:26 · 3 minutes

    VOILE - La majorité savait qu’elle aurait du mal à éviter un débat qu’elle veut hors sujet, mais le voile a fini par s’inviter, à l’initiative des députés LR, lors de l’examen du projet de loi “séparatisme” à l’Assemblée nationale mercredi 3 février.

    Portés par les députés Républicains, Éric Ciotti et Anne Genevard, une série d’amendements sur le port du voile est venue ponctuer l’examen de l’article 1er du texte, consacré à la neutralité du service public.

    Sans succès, le groupe LR a défendu l’interdiction du port du voile à l’université et pour les accompagnatrices scolaires, deux sujets qu’elle considère comme des angles morts de la fameuse loi de 2004 interdisant le port des signes religieux ostentatoires à l’école.

    Les arguments de la droite ont reçu une fin de non-recevoir de la part des autres groupes politiques, de La France Insoumise à l’UDI en passant par LREM et ses alliés.

    Un front uni contre le groupe LR

    Dénonçant “une forme de prosélytisme” et un “symbole d’asservissement, Éric Ciotti s’est dit convaincu que “le voile n’a pas sa place dans les amphithéâtres de nos universités”, mais aussi à l’école publique où “un enfant n’a pas à subir cette pression”.

    “Le voile est comme une obsession pour les LR. C’est à la fois grossier, stigmatisant et inutile”, a tancé le co-rapporteur LREM Sacha Houlié. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article , la députée LREM du Vaucluse Souad Zitouni a également dénoncé le regard porté sur les musulmans de France au sein de l’hémicycle.

    “J’ai l’impression d’être depuis tout à l’heure devant un tribunal, le tribunal contre l’islam et les musulmans”, a-t-elle regretté. “Le ‘vivre ensemble’, ce n’est pas le ‘vivre pareil’.”

    “Nous refusons l’esprit de fracture que vous portez”, a ajouté le rapporteur général du texte, Florent Boudié (La République en marche), estimant que “le droit existant répond (déjà) aux préoccupations” des députés LR.

    “Les collaborateurs occasionnels du service public sont tenus à des règles strictes”, a argumenté le député LREM, expliquant qu’ils “ne doivent pas faire acte de prosélytisme” et ne peuvent prononcer “des discours qui contreviendraient au bon fonctionnement du service public”.

    “Évitons les anathèmes”

    Le député de La France Insoumise Éric Coquerel a mis en garde contre les conséquences possiblement “criminelles” de ce “racisme antimusulman” suscitant des réactions outrées sur les bancs de la droite.

    “Évitons les anathèmes”, a demandé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Il n’y a pas “les méchants laxistes d’un côté et les défenseurs de la République de l’autre”.

    Avant même l’examen du projet de loi en commission spéciale, l’état-major du groupe LREM et l’exécutif avaient froncé les sourcils devant des amendements portés en interne par des députés partisans d’une laïcité de combat.

    Au titre de l’article 45 qui permet d’écarter les cavaliers législatifs, la commission spéciale avait retoqué un amendement de la numéro 2 bis du groupe Aurore Bergé pour interdire le voile aux fillettes.

    À voir également sur Le HuffPost : Mélenchon, contre la loi séparatisme, fait un long réquisitoire à l’Assemblée

    • chevron_right

      En Israël, les #ultraorthodoxes ne veulent pas prendre conscience de l’épidémie

      Mathias Poujol-Rost ✅ · Friday, 24 April, 2020 - 15:24 edit

    • chevron_right

      Contact publication

      Mathias Poujol-Rost ✅ · Wednesday, 12 July, 2017 - 16:40 edit

    Combien de séries TV mettent en avant une femme musulmane ? (Pas en France évidemment, cela se saurait !)

    => Skam saison 4. (Sana Bakkoush apparait dès la saison 1)

    Série norvégienne sur des lycéen-e-s hupé-e-s, autour d'une bande de 5 copines Emma, Noora, Vilde, Christina et Sana, chaque saison prend le point de vue d'un(e) personnage.

    #foi #islam #religion #sana #elias #serieTV #scenario